09 novembre 2005

yemen sana'a shibam décors poémes orientaux

bandecomuseumfondu260viege2Mon musée imaginaire

tout ce que j'aime en architecture et décoration,les maisons qui me font voyager dans un autre temps, un autre pays : les décors ,les couleurs, les espaces et les ambiances médiatrices de mes réves et de mes désirs.

http://fr.groups.yahoo.com/group/Decobruz/   

http://decobruz.over-blog.com/

fond_joc1yemen42ye1963cader~*~

Yemen ,
terre mystérieuse,
réve lointain,
souvenir d'une reine..
Dentelles de terre, 
forteresses lointaines,
portes inaccessibles!
Habitée mais déserte
ou grouillante et inerte?
Caverne des marchands,
repère de brigants
et greniers regorgeants d'épices.
Puis vite abandonnée ,
emprunte de géant
pétrifiée craquelée
par la glaise brulante !
Au détour d'un quartier
porte en bois dérobée
ou je me suis glissé.

zjobr

Il est des pays dont le nom seul résonne comme une invite au plus haut mystère de l’ailleurs. Le Yémen est de ceux-là et sans doute l’un de ceux qui ont le plus étonné le voyageur :

«  C’est un pays de genèse et d’harmonie. Un livre des mille et une nuits. Tout appelle à l’imaginaire et au rêve :  le royaume de la reine de Saba, la route de l’encens et des épices, le café de Mokha, Zébib la cité de l’algèbre, les maisons-tours de Sana’a et de Shibam, l’arche de Noé qui se serait posée près de Sana’a, fondée par Sem son fils, Mélchior partant de Qana, climat qui loge la verdure en plein désert...

Symbiose constante entre les images  et la couleur, entre le milieu minéral et l’oeuvre de l’homme qui a créé une architecture  spontanée qui se confond avec le paysage en offrant une foison de teintes.

«  L’air y est parfumé, dans un état continuel, de l’odeur des plantes aromatiques que la nature y fait croître sans culture. Mille ruisseaux descendent des montagnes et entretiennent une fraîcheur perpétuelle qui tempère l’ardeur du soleil sous des ombrages toujours vers"   .......  Voltaire: essai sur les moeurs 

S A N A A

sanaa021

"SANA’A exsude une impression d’unité mais en la regardant de près c’est le chaos qui y règne, un capharnaüm de demeures  en terres colorées  dont les structures sont similaires mais en même temps rendues uniques par la gamme de variations inattendues sur le même thème. Le caprice individuel a du seul décider de la disposition de ces millions de briques  ou de pierres pour faire une architecture ludique, flamboyante et harmonieuse."

Exellent récit de voyage de Gérard et Nath.. extrait: cliquez sur le lien précedent pour l'article entier


SHIBAM

shibam600

La légende de Shibam

Il y eu un gros orage sur la terre .Le calme revenu, Dieu prit de la boue et en fit une maquette de ville pour occuper un instant l'enfant qui s'ennuyait...Il l'appella shibam ce qui signifie « abandonné » puis s'en alla , les années passérent,, l'enfant de tribut nomade devint à son tour père d'une nombreuse descendance. Un jour par hasard il retrouva shibam ému,,mais ses enfants et ses petits enfants se plurent tellement a jouer dans ce labyrinthe de tours qu'ils renoncerent a laur vie de nomade pour s'y fixer eternellement.


      

Posté par zjobr à 08:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur yemen sana'a shibam décors poémes orientaux

Nouveau commentaire